Pour contribuer à faire connaître la littérature hongroise, Jean-Louis PASTEUR propose ici en libre lecture ses traductions en français des nouvelles d'écrivains tels Lajos NAGY et István ÖRKÉNY ...

=============================

Jean-Louis PASTEUR

vous propose ici en libre lecture

ses traductions en français

de nouvelles des écrivains hongrois

Lajos NAGY et István ÖRKÉNY

=============================

Bienvenue ! Vous êtes le ème visiteur de cette page.

=============================

1) La langue hongroise

2) Lajos NAGY et le "Bestiaire saugrenu"

3) István ÖRKÉNY et les "Nouvelles-minute"
4) Les autres pages de Jean-Louis PASTEUR


=============================

1) La langue hongroise

La langue hongroise, ou magyar, est parlée par quelque treize millions de personnes dans le monde, dont c'est pour l'essentiel la langue maternelle : les dix millions d'habitants de la Hongrie, auxquels s'ajoutent les communautés magyarophones de tous les pays voisins, résidant généralement sur les territoires soustraits à la Grande Hongrie par le Traité de Trianon (1920), et la diaspora non négligeable des émigrés, qui ont d'ailleurs pu au fil du temps et des générations perdre leur usage de la langue hongroise au profit de la langue locale : un million et demi aux Etats-Unis, et plus d'un autre million se répartissant notamment entre Canada, Israël, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Russie, Brésil, Australie, Argentine, Chili et Suisse.

Le hongrois, originaire de l'Oural, est la principale des langues finno-ougriennes, une branche dont les seules autres représentantes en Europe sont le finnois et l'estonien.

Langue agglutinante à harmonie vocalique, dont le vocabulaire et le mode de construction n'évoquent rien de connu pour un Français même polyglotte, le hongrois est d'un apprentissage passablement ardu et d'un usage réduit hors de la Hongrie - sauf obligations professionnelles particulières - si bien que seuls quelques esprits très curieux et très persévérants, auxquels Jean-Louis Pasteur s'honore d'appartenir, se lancent dans cette aventure.

Les résultats récompensent largement l'effort fourni : trop peu traduite mais foisonnante et variée, la littérature hongroise enrichit de sa forte personnalité et de sa perception originale du monde et de la vie le patrimoine écrit de l'humanité. Jean-Louis Pasteur retrouve, à traduire les courtes nouvelles qu'il vous propose de lire ici en libre accès, la jubilation qu'il éprouvait jadis à déchiffrer les grands auteurs de l'antiquité grecque ou latine. Vous y découvrirez l'humour hongrois, aussi inhabituel qu'irrésistible, parfois teinté d'une touche de surréalisme ou de la sensibilité mélancolique d'un peuple dont les sévices de l'Histoire imprègnent la mémoire collective.

Puissent ces pages aider à la découverte en profondeur d'un pays proche, à la culture captivante et pourtant mystérieuse, et à la compréhension réciproque entre nations à l'intérieur de notre vieux continent européen !

N'hésitez pas, en cliquant ici, à faire part à Jean-Louis Pasteur de vos encouragements et remarques, particulièrement si vous êtes éditeur et pensez que cette prose mériterait une impression !


=============================

2) Lajos NAGY et le "Bestiaire saugrenu"

Lajos NAGY (1883-1954), écrivain et publiciste hongrois, est surtout réputé pour ses nouvelles et son roman "Le Grand Café Budapest" (Budapest nagykávéház).

D'origine très modeste, il étudia les sciences puis le droit, publia sa première nouvelle à vingt-quatre ans et s'efforça, après la mobilisation de la première guerre mondiale, de concilier sa vocation littéraire et ses tâches de rédaction au sein des grands périodiques hongrois, notamment "Occident" (Nyugat).

Outre des ouvrages sociographiques, des récits autobiographiques ou de voyage, Lajos NAGY a laissé trois romans et un grand nombre de nouvelles.

Les caricatures anthropomorphiques du "Bestiaire saugrenu" (Képtelen természetrajz) ici proposées nous régalent de leur humour facétieusement caustique, aussi imaginatif et varié qu'imprévisible.



KÉPTELEN TERMÉSZETRAJZLE BESTIAIRE SAUGRENU
Lajos NAGY / Edition : 1921Jean-Louis PASTEUR / Traduction : © 2006


magyarulen français
A PACSIRTAL'ALOUETTE
A VÍZILÓL’HIPPOPOTAME
A KÍGYÓLE SERPENT
AZ OROSZLÁNLE LION
A KANÁRILE CANARI
A MEDVEL'OURS
A GÓLYALA CIGOGNE
A BÉKALA GRENOUILLE
A BOGÁRLE COLÉOPTÈRE
A DISZNÓLE COCHON
AZ ELEFÁNTL'ÉLÉPHANT
A FARKASLE LOUP
A FECSKEL'HIRONDELLE
A FÓKALE PHOQUE
A HALLE POISSON
magyarulen français
A HANGYALA FOURMI
A JUHLE MOUTON
A KENGURULE KANGOUROU
A KUTYALE CHIEN
A LÉGYLA MOUCHE
A LÓLE CHEVAL
A LÚDL'OIE
A MACSKALE CHAT
A MAJOMLE SINGE
A NYÚLLE LIÈVRE
A PAPAGÁJLE PERROQUET
A POLOSKALA PUNAISE
A PONTYLA CARPE
A SASL'AIGLE
A SÜNLE HÉRISSON
magyarulen français
A BÚVÁR HENCSERLE CANAPÉ PLONGEUR
A CSŐRÖS EMLŐSL'ORNITHORYNQUE
A DENEVÉRLA CHAUVE-SOURIS
AZ ICHTHYOSAURUSL'ICHTHYOSAURE
A MAGYAR FÖLDBIRTOKOSLE PROPRIÉTAIRE FONCIER HONGROIS
A MILLIOMOSLE MILLIONNAIRE
A STRUCCL'AUTRUCHE
A SZARVASMARHALE BOVIN
A SZÚNYOGLE MOUSTIQUE
A TEKNŐSBÉKALA TORTUE
A TEVELE CHAMEAU
A TIGRISLE TIGRE
A TYÚKLA POULE
A VILLAMOS-ÁLLATLE ZOOTRAMWAY
A ZSIRÁFLA GIRAFE


=============================

2) István ÖRKÉNY et les "Nouvelles-minute"

István ÖRKÉNY (1912-1979), écrivain et dramaturge hongrois, est un éminent représentant de l'humour grotesque et du théâtre de l'absurde.

Issu de la bourgeoisie juive de Budapest, ingénieur chimiste diplômé en 1941 de l'Université Polytechnique, il publie son premier récit, "La danse de la mer" (Tengertánc) en 1937. Déporté sur le Don en camp de travail pendant la seconde guerre mondiale, il ne sera libéré qu'en 1946 et pâtira par la suite de rapports difficiles avec le régime socialiste, notamment après sa participation à la révolution de 1956.

Outre des témoignages sur sa captivité et des études sociographiques, István ÖRKÉNY est l'auteur d'une dizaine de pièces de théâtre, dont "La famille Tot" (Tóték), qui reçut le Grand Prix de l'Humour noir du Spectacle en 1970 à Paris, d'autant de romans et d'une quinzaine de recueils de nouvelles. Son œuvre a donné lieu à d'abondantes éditions et rééditions posthumes.

Déjà très originales par leur brièveté, les "Nouvelles-Minute" (Egyperces Novellák), à l'écriture desquelles István Örkény s'est continument adonné pendant ses quinze dernières années, sont des instantanés de vie quotidienne pris sous une lumière décalée qui pare d'un humour grotesque, voire surréaliste, des situations ordinaires. Pourtant la compassion face aux détresses humaines affleure souvent, teintant le ton enjoué des récits d'une émotion pudique et d'autant plus poignante.



EGYPERCES NOVELLÁKNOUVELLES-MINUTE
István ÖRKÉNY / Première édition : 1968Jean-Louis PASTEUR / Traduction : © 2017


magyarulen français
HASZNÁLATI UTASÍTÁSMODE D'EMPLOI
MAGYAR PANTEONPANTHÉON HONGROIS
A TÖRZSVENDÉGL'HABITUÉE DU RESTAURANT
DALCHANSON
NINCS SEMMI ÚJSÁGRIEN DE NEUF AUX NOUVELLES
A SZÍNÉSZ HALÁLALA MORT DE L'ACTEUR
PRESZTÍZSPRESTIGE
JELENSÉGPHÉNOMÈNE
MAKACS SAJTÓHIBAFAUTE D'IMPRESSION TENACE
INFORMÁCIÓRENSEIGNEMENTS
ÜVEGHALÁLMORT DE VERRE
magyarulen français
LEGMERÉSZEBB ÁLMAINK IS MEGVALÓSÍTHATÓK !MÊME NOS RÊVES LES PLUS FOUS SONT RÉALISABLES !
NINCS BOCSÁNATC'EST IMPARDONNABLE
MIT MOND A HANGSZÓRÓ ?QUE DIT LE HAUT-PARLEUR ?
MI EZ ? MI EZ ?MAIS QU'EST-CE-QUE ÇA PEUT BIEN ÊTRE ?
EGY LELKIISMERETES OLVASÓUN LECTEUR CONSCIENCIEUX
IN MEMORIAM DR. K. H. G. IN MEMORIAM DR. K. H. G.
ARRÓL, HOGY MI A GROTESZKA PROPOS DU GROTESQUE
19491949
KORRAJZCHRONIQUE
JELLEMPRÓBALE SANG-FROID À L'ÉPREUVE
TÁJBAN KÉT HAGYMAKUPOLADEUX COUPOLES À BULBE DANS LE PAYSAGE ENNEIGÉ


=============================


4) Les autres pages de Jean-Louis PASTEUR


=============================


© 10 décembre 2017 par Jean-Louis PASTEUR, dernière mise à jour : 8 février 2018 par Jean-Louis PASTEUR, http://jeanlouispasteur.org/